«

»

nov 17

Ancienne Consule Honoraire de France à Tuléar, Mme Eliane BUISSIERE-PACCARD

Eliane Buissiere-Paccard

Une grande figure s’en va

Une grande figure tuléaroise s’en va en la personne d’Eliane BUISSIERE-PACCARD, Chevalier de la Légion d’Honneur. Un titre honorifique que Lilou mérite bien. Elle a servi le vice-consulat de France à Tuléar depuis les années 75 jusqu’au décès de son mari André Buissière en 2012. Elle faisait partie du bureau de l’Alliance Française aussi. Elle a tenu le pensionnat du collège Français pendant de longues années. Peu de temps après le vide laissé par son mari, sa santé a décliné aussi. Après deux interventions, elle est revenue à Tuléar en 2014. Contrôle après contrôle, elle revient bien en forme au début de 2015, elle regagne la France en avril et n’est plus revenue. Selon ses amies elle voulait passer le reste de sa vie à Tuléar qu’elle chérissait beaucoup. « Une personne chaleureuse et conviviale » dit Beby Mariette. Elle laisse tellement d’amis parmi les Rotariens et les Soroptimistes que même au-delà de cette vie, ces cendres reviendront à Tuléar après la crémation du jeudi 17 novembre au crématorium de Val de Bièvre.

Les belles années 80 et 90. Il faisait bon vivre à Tuléar pendant ces années. Et que des fêtes remplissaient la cité du Soleil, quand on qualifiait cette belle ville de la Région Sud Ouest de « TOLIARA TSY MIRORO ». Ces nuits de fin de semaine, les fêtards ne dormaient pas du tout. Dans les soirées organisées par les Rotariens ou Sorop, Lilou et Dédé animaient ces soirées en donnant une bonne ambiance et de la gaieté. Quand les deux montaient sur la piste, Tango ou Paso doble, plus personne n’oserait s’y aventurer : tous les yeux étaient fixés sur Lilou et Dédé. C’étaient des immortels et leurs amis ont gardé de bons souvenirs du couple Buissière. La chanteuse du Sud Angeline avoue : « Ce superbe couple me fascinait quand j’animais les soirées tuléariennes. On ne se lassait pas de les voir danser avec grâce et sensualité… de bons vivants ». « Ils sont enfin réunis » dit son unique fille Pricillia. Le couple a eu quatre enfants.

Charles RAZA

Midi Madagasikara – 16 Novembre 2016